Visibiliser l’occupation
au Sahara occidental

Augmentation de la répression et des violations des droits humains, un an après la rupture des accords de cessez-le-feu

Qui sommes-nous

« Visibilisez le Sahara occidental » est une campagne internationale visant à dénoncer les violations croissantes des droits humains et la répression contre les militant.es sahraoui.es, les défenseur.es des droits humains, les organisations, les journalistes et les civil.es du Sahara occidental occupé par les forces d’occupation marocaines.

La campagne ainsi que le rapport et la vidéo de dénonciation et de sensibilisation, sont le fruit de la coopération entre les activistes sahraoui.es et les organisations de la société civile des Territoires Occupés, des camps de réfugiés de Tindouf et de la diaspora, avec la Fédération ACAPS, NOVACT et AFAPREDESA, dans le cadre du projet « Droits de l’Homme au Sahara » financé par la Mairie de Barcelone.

Avec pour objectifs de:

  • Exiger des actions de la part de la communauté internationale pour garantir la sécurité et les droits fondamentaux de tout.e.s les Sahraoui.es, en particulier ceux qui vivent dans les territoires occupés.
  • Faire appel à la responsabilité de la communauté internationale pour qu’elle inclut l’observation de la violation des droits dans les territoires occupés et qu’elle mette fin à l’impunité du Maroc quand il agit contre le peuple sahraoui.
  • Sensibiliser l’opinion publique internationale à la situation d’occupation et de violation des droits dont souffre le peuple sahraoui, notamment au Sahara occidental occupé.
  • Faire pression sur l’État d’occupation marocain pour qu’il mette fin à son occupation illégale du Sahara occidental.

160 CAS DE VIOLATIONS DES DROITS

Le rapport « Visibiliser l’occupation au Sahara Occidental. L’augmentation de la répression et des violations des droits humains, un an après la rupture des accords de cessez-le-feu » est le résultat d’un travail collectif des défenseur.es sahraoui.es des droits humains, coordonné par la Fédération ACAPS et l’association NOVACT avec le soutien du Groupe de soutien de Genève pour la protection et la promotion des droits de l’homme au Sahara occidental (GSGPPHRWS) et l’Association des parents de prisonniers et disparus sahraouis (AFAPREDESA).

 Grâce au travail d’un réseau d’observateur/rices et à l’observation directe des violations dans les territoires occupés, le rapport fournit un compte rendu rigoureux et précis des violations systématiques des droits civils et politiques qui ont eu lieu au cours de l’année écoulée depuis la rupture des accords de cessez-le-feu en novembre 2020. Vous pouvez télécharger le résumé et le rapport complet en cliquant sur les images ci-dessous.

REJOIGNEZ-NOUS ET #SPOTLIGHTONWESTERNSAHARA

Signez le manifeste et rejoignez la campagne sur les réseaux sociaux avec le hashtag #SpotlightOnWesternSahara, pour dénoncer l’augmentation des violations des droits humains et la répression contre les militant.es sahraoui.es, les défenseur.es des droits humains, les organisations, les journalistes et les civil.es au Sahara occidental occupé par les forces d’occupation marocaines.